LE BONSAÏ

de Boileau-Narcejac

Quatrième de couverture :

Le commissaire André Clarieux s'arrête devant la grille.
La fondation Carrington c'est ça, cet ensemble de bâtiement bas juxtaposés comme des dominos, cernés de près par les arbres d'un parc à première vue très vaste. Des silhouettes blanches s'affairaient, autour de l'entrée. Les drapeaux américains et français flottent au-dessus des toits en terrasse. Grande impression de discipline de d'efficacité. Alors pourquoi ces lettres anonymes : Go home, Allez ailleurs, On mourra sans vous...

Mon avis :

Que dire d'un livre de Boileau-Narcejac, moi j'adore. Ils écrivent bien et l'intrigue est toujours bien ficelée. Cette histoire se passe dans le milieu médical où une personne très riche et un savant "fou" essaie de faire le bien des patients contre leur gré.

Une lecture pour tout le monde qu'on aime les policiers ou pas.

Bonne journée et bonne lecture