IL A JAMAIS TUE PERSONNE, MON PAPA

de Jean-Louis FOURNIER

Quatrième de couverture :

Il était docteur, le papa de Jean-Louis Fournier. Un drôle de docteur qui s'habillait comme un clochard, faisait ses visites en pantoufles et bien souvent ne demandait pas d'argent. Ses patients lui offraient un verre. Il n'était pas méchant, seulement un peu fou quand il avait trop bu ; il disait alors qu'il allait tuer sa femme. Un jour, il est mort : il avait 43 ans. Longtemps après, son fils se souvient. A petites touches, en instantanés, il trace le portrait de ce personnage étonnant, tragique et drôle à la fois. IL a appris, en devenant grand, l'indulgence. Et qu'il ne faut pas trop en vouloir à ceux qui, plus fragiles, choisissent de "mauvais" moyens pour supporter l'insupportable. Il en résulte un livre drôle et poignant qui a bouleversé des dizaines de milliers de lecteurs.

Mon avis :

Mon dernier livre lu en 2008, je l'ai acheté dans la gare de Bourg SAint Maurice car c'est un poche, je ne l'ai payé que 3 euros et je n'avais pas encore lu de livres de Fournier et je n'ai pas été déçu. Il a écrit 66 anecdotes sur son père plus ou moins drôle mais toujours avec une vérité criante. Ce livre m'a bouleversé car je ne savais pas que cet homme avait eu une enfance aussi terrible, en lisant ce livre j'ai pensé à son dernier livre (que je n'ai pas lu) "Où on va papa" sur ses deux enfants handicapés et je me suis dit qu'il y avait vraiment des personnes qui ne sont pas gâtés par le sort.

Je le conseille à toutes les personnes qui n'ont pas connu l'alcoolisme dans leur jeune âge car cela leur rappellerai trop de mauvais souvenirs.

Très bonne journée et profitez bien de la vie.